Nous sommes tous doctorants médiévistes à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Nous travaillons en collaboration avec le site nonfiction, qui republie tous nos posts.

Florian

Je travaille sur les États latins d’Orient, fondés après le succès de la première croisade. Dans une approche croisant l’histoire et l’anthropologie politique, je m’intéresse aux pratiques du pouvoir de l’aristocratie franque, entre 1097 et 1228. Retrouvez mes articles ici !

Pauline

J’étudie la communauté des Vénitiens à Constantinople après la prise de la ville par les Ottomans. Mon approche est culturelle et sociale : tout en m’intéressant à la perception de l’autre, j’essaie de comprendre comment des sociétés habituées au contact organisent leurs interactions. Pour en savoir plus sur ce travail, cliquez ici !

Catherine

Je travaille sur le milieu du livre et de l’imprimerie à Venise, entre 1469, date du premier livre imprimé dans la lagune, et les années 1530. J’essaie de réaliser une histoire économique et sociale des acteurs impliqués dans la nouvelle invention. Vous pouvez retrouver plus de détails sur cette page.

Annabelle

Je m’intéresse à la noblesse féminine en Castille à la fin du Moyen Âge. J’étudie les pratiques de pouvoir par ces femmes de la haute noblesse ainsi que leurs liens avec la reine Isabelle la Catholique. J’essaie d’apporter des éléments d’analyse nouveaux sur l’histoire d’une femme en faisant l’histoire des femmes. Pour plus de précisions, cliquez ici.

Maxime

J’étudie la naissance des communes en Italie, régimes républicains gérant initialement une ville mais qui finissent par dominer leur campagne et agir comme de petits États indépendants. Je tente de comprendre comment les changements politiques que connaît l’Italie au XIe et XIIe siècles sont liés à des évolutions démographiques, économiques et sociales. Pour plus de détail, rendez-vous sur cette page.