Les saints, des stars médiévales ?

starlette.jpg

Hier s’est ouvert le festival de Cannes ! Et sur ces stars qui peuplent la croisette plane peut-être l’ombre des saints médiévaux…

Des stars foulent en ce moment le tapis rouge à Cannes. Le phénomène est étrange : des fans en délire, des flashs de paparazzi qui crépitent, une retransmission mondiale… Certains groupes de personnes, voire une société toute entière, se mettent à aduler une personne, non pas tant pour elle-même, mais pour ses créations, son image. Pour les plus grandes stars, ce qu’elles dégagent parvient à déplacer les foules, à travers une communication soigneusement orchestrée.

Antoine Lilti, historien moderniste, a montré que la célébrité était un phénomène largement inventé au XVIIIe siècle. On commence à suivre les hommes célèbres, on s’intéresse à leur vie privée, des rumeurs contribuent à leur renommée. Voltaire est parmi le premier à bénéficier puis à faire les frais d’une société du spectacle naissante qui s’affranchit de la distinction entre privé et public. Si la célébrité et le système des fans sont assez étrangers au Moyen Âge, on peut néanmoins trouver des échos médiévaux à ces phénomènes de passion pour un personnage et ce qu’il représente.

Lire la suite

Comment juger un pape criminel

Jean_Paul_Laurens_Le_Pape_Formose_et_Etienne_VII_1870Face aux affaires des candidats à la présidentielle, une question se pose : comment forcer les puissants à répondre à la justice ?

Je ne veux pas paraître alarmiste, mais la déconstruction de l’État de droit s’accélère à vitesse grand V : le refus obstiné d’un certain nombre de candidat.e.s à la présidentielle de répondre aux convocations de la police ou aux enquêtes des juges, le mépris des magistrats et de la justice, l’immunité de la classe politique sont un immense danger pour la démocratie.

La question est évidemment brûlante : comment juger ceux qui dominent ? Le Moyen Âge a essayé d’y répondre.

Lire la suite

Des sceaux au poil

Dagobert.jpgÀ l’occasion de la belle exposition au Musée de Cluny sur les Mérovingiens, pourquoi ne pas s’intéresser aux façons très… personnelles de signer chez ces rois chevelus ?

Signer des documents est un acte de la vie quotidienne qui s’est même considérablement facilité ces derniers temps. Ainsi, pour signer mon contrat de travail, le service des ressources humaines m’a envoyé le pdf que j’ai pu signer sur mon ordinateur avant de leur renvoyer. Rien de plus facile : à vrai dire, même quelqu’un d’autre que moi aurait pu le faire, ce qui pose quand même la question de la validité des signatures électroniques. Mais les signatures manuscrites sont-elles vraiment plus fiables ? Après tout, pour des documents où personne n’ira vérifier, rien n’est plus simple que de forger une fausse signature à base de trois traits et deux gribouillis…

Les choses étaient autrement plus compliquées pour les documents médiévaux. Un contrat passé entre deux personnes devait ainsi systématiquement être conclu devant témoin ; à partir du XIIIe siècle apparaissent des professionnels de validation de tels documents : ce sont les notaires. C’est le début des procédures administratives compliquées et de la mise par écrit d’innombrables actes du quotidien. Mais même avant cette époque les gens ne plaisantaient pas avec la validité d’un écrit, qui a toujours une valeur sacrée.

Lire la suite

Je jure devant Dieu

800px-Barack_Obama_second_swearing_in_ceremony_2013-01-21.jpg

Quelle place pour le serment dans nos sociétés contemporaines ? De l’empereur médiéval à Trump, petit voyage en terre de promesses…

Demain, le 20 janvier 2017, le nouveau président des États-Unis va officiellement prendre ses fonctions. Durant cet Inauguration Day, le président élu prête serment et est investi de la totalité de ses pouvoirs. Ce rituel bien huilé s’accomplit tout en fanfare puisque l’hymne national est interprété par un ou une star de la chanson au cours de célébrations qui durent pas moins de dix jours au total.

Mais, il faut bien l’avouer, le moment que tout le monde retient, que les caméras du monde entier enregistrent, c’est bien le serment : « I do solemnly swear… ».

Lire la suite

Voir son avenir dans les étoiles

Bayeux_Tapestry_32-33_comet_Halley_Harold.jpgCette semaine, nous accueillons un article de Maxime Fulconis ! Alors mettons-nous la tête dans les étoiles pour voir que l’intérêt pour l’espace ne date pas d’hier…

Alors que tous les regards étaient récemment tournés vers la « super-lune », la présence de Thomas Pesquet dans la Station Spatiale Internationale attire les feux des projecteurs. Les entreprises de hautes technologies ont quant à elles les yeux rivés sur la privatisation de l’exploration spatiale qui semble s’annoncer, pour le meilleur et pour le pire. En somme, scientifiques et grand public regardent aujourd’hui le firmament les étoiles plein les yeux… Alors, on pourrait être tenté de penser qu’il s’agit d’un trait particulier de nos sociétés situées sur la ligne de départ de la conquête spatiale, mais en réalité nous partageons aussi cette fascination des étoiles avec les hommes et les femmes du Moyen Âge.

Lire la suite