Charlemagne vs Eminem : les Battles avant les Rap Contenders

charlemagne-empire-byzantin-iconoclasme.jpg

Vous cherchez le point commun entre Charlemagne et les rappeurs ? Ils ont tous le flow…

Vanner quelqu’un, on est tous capable de le faire. Mais certains sont vraiment plus doués que d’autres pour mettre à l’amende leurs interlocuteurs. On en a même fait un art, pratiqué lors des battles de rap, dans des grandes scènes de joutes verbales en public.

Si vous l’avez manqué, jetez un œil à Eminem séchant Papa Doc dans la dernière scène de 8 miles. Eminem a une stratégie unique : dénoncer lui-même ses propres faiblesses pour couper l’herbe sous le pied de son adversaire. En général, en battle, on fait le contraire : on expose toutes les faiblesses de l’autre. Regardez Nekfeu : pas besoin d’être le plus musclé, il faut juste avoir plus de tchatche, allez plus loin dans les délires de domination physique, sociale, sexuelle. Et là, il est vraiment le plus efficace.

C’est un jeu qui est né dans une culture très compétitive : celle du rap américain. Or ce genre de jeu était aussi pratiqué par les riches – par les nobles même, au Moyen Âge.

Lire la suite

« Fame » ou l’obsession de la réputation

klingen

Aujourd’hui, on vous parle de l’obsession pour la réputation au Moyen Âge, qui n’avait rien à envier à l’e-réputation d’aujourd’hui…

Combien de likes avez-vous eu cette semaine sur Facebook ? sur Twitter ? sur Instagram ? Est-ce que vous avez pris le temps de poster ? Assez pour entretenir votre réseau social ?

On dirait un questionnaire voué à mettre en lumière les dérives des réseaux sociaux. Pourtant cette obsession de la réputation n’est pas nouvelle. Dès le Moyen Âge, la réputation, qu’on appelle la fama, est au cœur de l’identité.

Lire la suite

François Fillon vs saint Louis, la politique sans amour

saint Louis.png

Doit-on aimer ceux qui nous dirigent ? La façon dont on répond à cette question, de saint Louis à François Fillon, en dit long sur notre rapport au pouvoir.

« Je ne vous demande pas de m’aimer, je vous demande de me soutenir » : suite aux scandales multiples qui ont miné sa campagne, François Fillon s’est lancé en début de semaine dans une ultime tentative, en demandant aux électeurs de mettre de côté l’affectif.

Là, le médiéviste est obligé de mettre son grain de sel. Car au Moyen Âge, l’amour occupe une place majeure en politique.

Lire la suite

Le sucre, l’invention du goût contemporain

hypocrasDe l’Orient à l’Occident, comment est-ce que le Moyen Âge a inventé le goût contemporain du sucré…. ?

Vous avez forcément mangé du sucre aujourd’hui. Dans votre café du matin, en confiture ou dans vos céréales : le sucre est l’élément central de nos petits déjeuners. C’est une des premières marchandises produites et consommées à l’échelle de la planète. Le pétrole fait tourner nos machines, et le sucre nos corps.

Pourtant il n’en a pas toujours été ainsi : ce n’est que dans les derniers siècles du Moyen Âge que le goût du sucre s’est généralisé en Occident… et avec le goût, toute une économie.

Lire la suite

1473, les îles grecques face aux migrants

corfouMuslim ban, flux migratoires en Europe et réfugiés délogés à Paris… et si on se penchait sur une crise des migrants à Corfou… en 1473 ?

Les îles grecques, tout comme les côtes italiennes ou espagnoles, font partie des zones d’interface de la Méditerranée. Elles servent de passage aux flux des marchandises et des hommes, dans des conditions qui dépendent beaucoup de la situation politique et économique : on n’accueille pas les migrants de la même manière en période d’abondance et en période de crise.

Or à Corfou, en 1473, c’est la crise, et les habitants se plaignent :

« Des personnes étrangères sont venues dans cette ville et dans cette île (…) et habitent ici. Ils ont pris le nom de Corfiotes, et chaque jours ils commettent mille infractions (…) Qu’ils soient condamnés à des peines corporelles, et non à des amendes (…) afin que l’on sache bien que les fidèles Corfiotes originaires de ce lieu ne mènent pas une telle vie ».

Lire la suite